Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fashion maman

Fashion maman

blog Lille mode déco cuisine culture jumeaux famille. Belle journée !


Ma photo au plus grand défilé du monde Galeries Lafayette 2012 à Lille. Failli me défiler, à mon âge je défile en mode maman…sur un malentendu.

Publié par Maman déménage sur 29 Septembre 2012, 11:18am

Catégories : #Mode & beauté maman

Il y a quelques semaines, j’ai envoyé ma photo pour les sélections du plus grands défilé du monde organisé par les Galeries Lafayette. Je me suis dit que je n’aurais pas beaucoup de chances d’être sélectionnée après 2 grossesse et 3 enfants à 36 ans. J’ai donc envoyé une photo de moi juste après mon relooking M6, il y a 5 ans avec 5 kilos de moins (photo à droite en blonde avec la robe verte). Ce n’est pas bien de tricher à mon âge mais je voulais être sélectionnée pour prendre ma revanche sur mon passé de vilain petit canard du Lycée.

 

Et puis j’ai réfléchi, si je suis sélectionnée et qu’ils me renvoient en me voyant, en me disant que je suis plus grosse et plus vielle que sur la photo, je déprimerai. Je me trouve jolie sur la photo d’il y a 5 ans mais ce n’était pas MOI. Alors j’ai renvoyé une photo d’aujourd’hui qui me ressemble plus avec un look que j’avais choisi, pas un look choisi pour moi.

Et j’ai reçu le mail disant que j’étais sélectionnée, sans préciser pour quelle photo. Je leur ai quand même demandé si mon look actuel convenait et ils m’ont répondu oui, ouf.

 

Petite, je n’avais pas le droit de me regarder dans le miroir, la vanité était considérée comme un pêché mortel dans la famille et on m’avait raconté que le diable se cachait derrière le miroir. Ado, je n’avais pas le droit de me préoccuper de mes nippes, j’étais habillée comme un sac à patates et j’étais le vilain petit canard sur les photos de classe.

Je voulais donc défiler pour prendre ma revanche sur le passé.

Je ne raconterai pas les mêmes histoires diaboliques sur les miroirs à ma fille, au contraire, je l’aiderai à s’habiller pour qu’elle soit bien dans sa peau mais sans en faire trop. Il y a un juste milieu entre le mini short en cuir et le chemisier à col Claudine (même si c’est année c’est mode, cela ne va pas à toutes, sur moi ça fait tarte).

Passé la joie d’avoir été sélectionnée, j’ai commencé à avoir des doutes. J’avais peur qu’on me regarde de la tête aux pieds et d’être entourée de petites jeunes, de me sentir vielle et grosse en comparaison.

J’avais aussi peur du ridicule, quand on est une mère de famille, c’est peut-être un peu inconvenant de défiler sur un podium.

Mais je me fiche du qu'en-dira-t-on, j’aime ce qui est original, cela met du piment dans mon train-train quotidien.

Quand je suis arrivée, j’ai regardé la liste des âges, il y en avait de plus jeunes et de plus vielles que moi. Et c’est moi qui ai regardé certaines candidates de la tête aux pieds.

Le petit journal de Canal Plus aurait parodié certaines tenues comme à la fashion week.

Parmi les looks les plus farfelus, j’ai croisé une lévrier afghan arc en ciel,

une gothique sortie d’un film de Tim Burton avec des cheveux (trop) longs comme le cousin Machin chevelu de la famille Addams, une jolie princesse des mille et unes nuits… Et beaucoup de looks extravagants ou plus sages. Mais tout le monde avait un je-ne-sais-quoi, portait bien son look, et était sympa.

Certains devaient y croire, il y en a une qui m’a dit qu’on pouvait se faire remarquer par une agence de mannequins. Elle est mignonne de me dire ça, je le prends comme un compliment, elle doit croire que j’ai une vingtaine d’années alors que j’ai la trentaine bien tassée .

 

J’ai eu droit au maquillage, j’aime me faire maquiller, ayant 3 enfants, on apprécie qu’on s’occupe de moi pour changer.

Kelly, la maquilleuse (nostalgie de ma période Beverly Hills), m’a fait un smoky eyes, j’ai eu un choc en me voyant mais cela fait ressortir mes yeux verts, j’ai le regard qui tue. Ce n’est pas le maquillage idéal pour une maman à la sortie d’école mais pour défiler, il faut bien cela car ma tenue est un peu classique quand je regarde les autres.

La coiffure je n’ai pas trop aimé, j’ai l’air d’une ménagère des années 60, alors que justement, je veux sortir du cliché mère au foyer.

Je n’en ai pas parlé du défilé aux amies, j’en ai parlé sur mon blog et à mon homme qui garde les enfants. Je me voyais mal l’annoncer à la sortie d’école. Personne n’est donc venu me voir, c’est ma faute mais je me sens un peu comme celle que les parents ne viennent pas voir au spectacle de l’école.

Nous sommes une bonne soixantaine, il faut attendre en file debout pendant 1 heure avant de défiler, j’ai le trac, j’ai mal aux pieds, je me demande si je vais me planter avec mes talons roses fuchsia. Même si je me plante, je m’en fiche, ce serait même rigolo.

Et puis mon tour arrive, je marche, je sens que j’ai un sourire crispé mais il y a des gens qui m’applaudissent, cela me fait plaisir, je suis sur un nuage, mais en un éclair, il faut déjà redescendre du tapis rouge.

Je reçois un sac que je ne m’empresse pas d’ouvrir devant tout le monde, cela ne se fait pas, je l’ai lu dans un roman de gare.

Curieuse, je regarde mes cadeaux, il y a un objet non identifié qui ressemble à un suppo transparent aplati, vraisemblablement un repousse cuticules. Il y a aussi un mag qui finira à côté du trône et des échantillons dont une crème pour vieux pieds et une autre pour les vergetures. Heureusement que je sais que chaque participant a droit au même sac sinon je le prendrais mal. C’est comme la fois où une jeune étudiante en pharmacie m’a suggéré une crème antirides. J’ai refusé et suis partie vexée. Pour revenir quelques jours plus tard décidée à l’acheter, mais une autre vendeuse m’a dit que je n’avais pas encore l’âge.

C’était mon plus grand défilé du monde, j’ai passé un bon moment mais c’est passé trop vite et maintenant c’est fini, Cendrillon va retrouver ses casseroles, le carrosse s’est transformé en tram.

 

Toutes les photos du défilé :

http://www.galerieslafayette.com/magasin-lille/photos-du-plus-grand-defile-de-mode-du-monde-lille/

 

Ma photo au plus grand défilé du monde Galeries Lafayette 2012 à Lille. Failli me défiler, à mon âge je défile en mode maman…sur un malentendu.

Parmi les looks les plus farfelus, j’ai croisé une lévrier afghan arc en ciel, une gothique sortie d’un film de Tim Burton avec des cheveux (trop) longs comme le cousin Machin chevelu de la famille Addams, une jolie princesse des mille et unes nuits…

Ma photo au plus grand défilé du monde Galeries Lafayette 2012 à Lille. Failli me défiler, à mon âge je défile en mode maman…sur un malentendu.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Bien contente que tu y sois allée, tu y avais parfaitement ta place ! Et je savais bien que tu aurais droit au maquillage-coiffure ! <br />
Répondre
M
<br /> <br /> C'était limite pour la coiffure, je suis arrivée tard.<br /> <br /> <br /> En tout cas c'était une bonne expérience.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> <br /> <br /> Hello! Juste un petit mot rapide pour vous dire que votre article s'est avéré être une bonne ressource pour la thématique qui m'intérese ces jours-ci. Merci.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci et si vous avez d'autres plans défilé pour mamans ordinaires, n'hésitez pas à me contacter.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Tu es radieuse sur ces photos ! Bravo ! il n'y a plus de quoi complexer !<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci c'est gentil, cela me touche tes compliments.<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> coucou tu es super génial, très bonne revanche en effet sur le passé, gros bisous et vive les mamans, lol <br />
Répondre
M
<br /> <br /> merci c'est trop sympa, et l'année prochaine, je compte sur les mamans (et toi) pour nous représenter au défilé.<br /> <br /> <br /> <br />

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents